Главная | Обратная связь | Поможем написать вашу работу!
МегаЛекции

Www.wto.org/french/ (site officiel de l’OMC)




www.mce.gov.ma (site officiel du Ministère du Commerce Extérieur de la France)

www.exporter.gouv.fr (site gouvernemental du Commerce extérieur de la France)

Www.fr.wikipedia.org

 

Словарь

accord (m.) ~ provisoire 1. соглашение, договор 2. cогласие, договоренность временное соглашение
avantage (m.) accorder des ~s com- merciaux 1. выгода, преимущество 2. льгота предоставлять торговые льготы
balance (f.) commerciale торговый баланс
barrières (f.pl.) барьеры, ограничения
~ non tarrifaires нетарифные ограничения
~ tarifaires тарифные ограничения
circulation (f.), libre свободное передвижение (напр. товаров)
clause (f.) статья, пункт; оговорка
~ de la Nation la plus favorisée режим наибольшего благоприятствования
concurrence (f.) ~ déloyale ~ loyale конкуренция недобросовестная конкурен-ция добросовестная конкуренция
déficit (m.) 1. дефицит, нехватка 2. отрицательное сальдо
~ commercial отрицательное сальдо торгового баланса
division (f.) internationale du travail международное разделение труда
droits (m.pl.) de douane таможенные пошлины
abaisser les ~ consolider les ~ supprimer les ~ снижать таможенные пош-лины фиксировать таможенные пошлины (на определенном уровне) отменять таможенные пош-лины
éclatement (m.) распад; кризис
firme (f.) multinationale транснациональная компания
globalisation (f.) глобализация, расширение
instauration (f.) установление, учреждение
levée (f.) de restrictions снятие ограничений
libre-échange (m.) свобода торговли
mesures (f.pl.) de protection non tarifaires нетарифные ограничения
monde (m.), tiers страны ”третьего мира”
négociation(s) (f.) (pl.) entamer les ~ переговоры начать переговоры
obstacles (m.pl.) au commerce препятствия [ограничения] в торговле
pays (m.pl) ~ en voie de développement [PVD] ~ les moins avancés [PMA] nouveaux ~ industriels [NPI] страны развивающиеся страны   наименее развитые страны новые индустриальные страны [НИС]
percée (f.) прорыв; стремительное развитие
prohiber запрещать
promouvoir способствовать, стимулировать
recettes (f.pl.) d’exportation экспортная выручка, поступления от экспорта
réciprocité (f.) взаимность
régir регулировать
restriction (f.) ограничение
~s quantitatives количественные ограничения
réglementer регламентировать, опреде-лять размеры (напрубсидий)
répartition (f.) распределение
~ géographique du commerce географическоя структура торговли
~ par produit товарная структура
statuts (m.pl.) устав (организации)
substitution (f.) d’importa- tions импортозамещение
suprématie (f.) первенство; превосходство
tarif (m.) douanier таможенный тариф
appliquer un ~ douanier применять таможенный тариф
taux (m.) de croissance темп роста
traitement (m.) 1. режим 2. подход
traité (m.) соглашение; (междуна-родный) договор
~ de commerce соглашение о торговле
union (f.) douanière таможенный союз
valeur (f.) en ~ стоимость в стоимостном выражении; в текущих ценах
zone (f.) de libre-échange зона свободной торговли

 

Урок 4

LE MARKETING

Раздел 1

1. а) С помощью суффикса "-iser" образуйте глаголы и объясните по-французски их значение:

mondial, total, fragile, uniforme, local, tertiaire, minim(al), maxim(al), optim(al)

filiale (f), capital (m.), état (m.), monopole (m.)

б) Переведите следующие словосочетания :

optimiser le rapport produit-prix, minimiser les pertes, fragiliser la rentabilité, uniformiser les segments, maximiser le profit, monopoliser un secteur

la mondialisation du marché, la tertiarisation de l'économie, la filialisation de l'entreprise, l’étatisation du secteur, l’informatisation du processus de production

2. При помощи приставки "télé-" образуйте термины и переведите их:

Например: vente (f.) - télévente (f.) - продажа по теле-видению, телефону, интернету

achat (m.), acheteur (m.), marketing (m.), vendeur (m.), carte (f.), communications (f. pl.), conférence (f.), paiement (m.), copie (f.), travail (m.)

3. а) Переведите при помощи словаря и объясните различия в значениях однокоренных слов:

règle (f.), règlement (m.), réglementation (f.), réglementer, réglementaire

б) Заполните пропуски в предложениях соответствующими терминами из пункта а):

1) L'activité exportatrice de l'entreprise présuppose une bonne connaissance de dispositions ... du pays cible. 2) A tout moment, n'importe quel agent est libre de participer ou de ne pas participer à l'activité du marché. Cela implique en particulier qu'il n'existe aucune ... limitant les conditions dans lesquelles on peut pratiquer une activité. 3) ... intérieur de l'entreprise est affiché près du service du personnel. 4) De longues traditions de cette firme fixent certaines ... de gestion courante de l'entreprise. 5) En France la publicité des boissons alcoolisées est ... .

4. Найдите во французско-русском словаре однокоренные слова, обра­зо­ван­ные от следующих глаголов и переведите их:

promouvoir, prospecter, écouler, élaborer, conquérir, distribuer, satisfaire, utiliser, adapter, segmenter, définir, positionner, maîtriser

5. Найдите соответствующее определение для каждого из терминов:

marketing (m.), mercatique (f.), segment (m.), marché (m.), commercialisation (f.)

1) On appelle ... une partie du marché regroupant des consommateurs qui ont des caractéristiques communes. 2) ... est l'équivalent du terme anglais marketing qui reste le plus utilisé par les professionnels. 3) L'ensemble de toutes les activités commerciales dont le but est d'assurer la vente de produits en fonction des besoins des consommateurs est appelé ... . 4) L'ensemble des consommateurs et des acheteurs présentant une importance pour l'entreprise est souvent appelé ... de l'entreprise. 5) La notion de ... recouvre l'ensemble d'activités visant à vendre les biens ou les services produits par l'entreprise.

6. Подберите русские эквиваленты для французских тер­ми­но­ло­ги­ческих выражений:

а) pénétrer le marché господствовать на рынке
prospecter le marché удовлетворять спрос
dominer le marché завоевывать рынок
conquérir le marché исследовать рынок
satisfaire le marché проникать на рынок
   
б) le marché prospecté целевой рынок
le marché cible насыщенный рынок
le marché saturé конкурентный рынок
le marché test потенциальный рынок
le marché concurrentiel экспериментальный рынок
   
с) l'étroitesse du marché эластичность рынка
l'élasticité du marché сегментация рынка
l'évaluation du marché динамика рынка
l'évolution du marché оценка рынка
la segmentation du marché узость рынка

7. Выберите слова, которые могут употребляться со следующими терминами:

clientèle (f.), produit (m.), vente (f.)

acquérir, faciliter, commercialiser, lancer, attirer, stimuler, fidéliser, visiter, concevoir, écouler, promouvoir, adapter, réaliser

bon marché, haut de gamme, saisonnier, prospecté, bas de gamme, ciblé, de marque, acquis, homogène, traditionnel, hétérogène, visé, promotionnel, solide

Раздел 2

1. Прочитайте текст и переведите его:

LE MARKETING: LA SCIENCE DU MARCHÉ

I. La naissance du marketing produit

Le XIX-e siècle et la première moitié du XX-e ont été marqués par la domination desproducteurs sur le marché. Le problème de l'entreprise n'était pas de vendre ses produits, mais de les fabriquer. L'ingénieur régnait. Il suffisait en effet de proposer un bon produit pour l'écoulersans difficulté sur un marché non saturé, à des con­som­mateursaux besoins largement nonsatisfaits. Le développement dela société de consommationet la crise des années 70-80 ont renversé les priorités. Avant de produire il faut aujourd'hui savoir à qui, comment ou par quel moyen le produit sera vendu. Les entreprises s'adressent à des consommateurs devenus exigeants. Le marketingnaît avec la société d'abondance.

Bâti à partir du mot anglais market (marché), le terme marketing explicite bien le concept de base qu’il désigne : consulter le marché (les consommateurs) avant de prendre toute décision et d’entreprendre toute action commerciale. Un produit ne sera vendu que s’il répond à un besoin du marché. C’est la victoire de l’économie de marché sur l’économie de production. La production est ramenée au simple rang d’outil permettant d’élaborer les produits ou les services correspondant aux besoins des consommateurs.

Le marketing est un ensemble de méthodes et de techniques visant à satisfaire les désirs et besoins des consommateurs et permettant à l'entreprise de gagner puis de conserver une clientèle rentable, grâce à une écoute permanente du marché pour anticiper la demandeou à défaut s'y adapter.

En français le terme marketing a été traduit par deux mots inspirés également de «marché» : mercatique (à partir du mot latin «mercatus») et marchéage (à partir du mot français «marché»). Ces deux termes sont complémentaires et à présent désignent chacun une partie de la démarche marketing d’une entreprise.

Dans la pratique, une entreprise va suivre une démarche à trois temps correspondant à trois parties du marketing ; d’abord une démarche analytique, puis stratégique (ces deux termes peuvent être regroupés sous le mot «mercatique»), et enfin une démarche opérationnelle (marchéage).

Le marketing analytique vise à adapter l’offre (un produit, un service) à la demande d’un client (consommateur ou entreprise). La première étape consiste à comprendre quelle est la demande : qui, quoi, où, quand, comment, combien, pourquoi ? Les réponses à ces questions par le biais des études marketing permettent de définir le produit optimal. Ces études, qualitatives et quantitatives, portent généralement sur le marché : principaux acteurs (fournisseurs, concurrents, clients), environnement, produit, circuits de distribution, modes de communication.

Une partie de l’étude porte également sur l’entreprise, ses produits, ses marques, sa distribution, sa communication, sa politique commerciale, etc.

Le marketing stratégique permet de définir les objectifs généraux de l’entreprise, de choisir un (ou plusieurs) marché cible, d’adapter une stratégie de segmentation du marché, de positionner les produits sur ce marché.

Le marketing opérationnel a pour but de concrétiser les choix effectués précédemment. Le responsable marketing doit, en fonction de la stratégie adoptée, développer un plan d’actions pour chaque composante du produit ou service :

- plan produit (élaboration du produit, de son emballage),

- plan prix (détermination et test du prix),

- plan distribution (choix d’un réseau de distribution, marchadisage, management des forces de vente),

- plan communication (publicité, promotion de ventes, relations publiques).

II. Du marketing produit au marketing client

L'évolution économique des pays occidentaux a été caractérisée par un passage progressif d'une situation d'insuffisance de la production par rapport à la demande à une situation inverse. Aujourd'hui, la demande est insuffisante face aux surcapacitésde production. Le marketing a lui-même suivi cette évolution du paysage écono­mi­que, orientant ses analyses, selon les cas, vers la production, la vente ou le marché.

L'orientation «production». La direction d'une entreprise traditionnelle se soucie principalement de l'organisation de sa production et de la gestion de ses finances. Son problème est d'abord de concevoir des produits et de trouver les capitaux nécessaires à cette opération. En gros, l'entreprise produit ce qu'elle sait faire, ce pour quoi elle a la compétence technique: automobiles, fers à repasser, livres, etc. Lorsque l'offre de produits est inférieure à la demande potentielle, tout se déroule bien.

Cette orientation production du marketing existe toujours. Elle concerne notamment les industries lourdes et toutes celles dans lesquelles le prix de vente est calculé à partir des coûtsde production et non des prixpratiqués par la concurrence.

L'orientation «vente». Le comportement des entrepreneurs se modifie lorsque la demande stagne. Leur entreprise était organisée autour de ses outils de production, elle commence maintenant à s'organiser autour de sesréseauxde distribution ou de ses techniques de vente. Ainsi, l'effondrement des ventes de biens de consommation, lors de la grande crise de 1929, a amené les entreprises à revoir leurs techniques commerciales. Il leur fallait impérativement convaincre les consommateurs d'acquérirleurs produits et non ceux de la concurrence. Le prix, par exemple, était considéré comme un argument de vente majeur face à la concurrence. Cela conduisait à revoir, en amont, les procédés de fabrication dans le sens d'une économie maximale des coûts et à privilégier, en aval, la publicité et les structures de vente.

D'une manière générale, l'orientation vente du marketing considère que son rôle est de vendre le produit tel qu'il est sorti de la machine. Un produit bien distribué et bien "publicisé" est réputé devoir être vendu facilement si la demande est suf­fisam­ment stimulée. Donc, l'essentiel de l’effort marketing porte sur la communication et sur les réseaux de vente.

L'orientation «marché». Le troisième type de marketing, orienté vers le marché, réorganise le travail dans l'entreprise selon ce qui est perçu des besoins ou des attentes des consommateurspotentiels. La perspective est exactement inverse de celle de l'orientation production. Ici, on commence par l'étude du marché, on découvre des besoins insoupçonnés ou encore mal formulés. Ensuite, on commence à produire, puis à offrir à son marché les produits qu'il a demandés.

Evidemment, il n'existe pas de compétence universelle. Entrepreneurs et entreprises ont des métiers bien particuliers, correspondant à un segment de marché qu'on va sonderet sur lequel vont être concentrés les efforts. Il est appelé marchécible ou segmentprioritaire.

Le prix, ici, n'est pas toujours un argument de vente. L'industrie du luxe, par exemple, qu'il s'agisse de vêtements, de bijoux ou d'alcools, se soucie fort peu du prix.

Dans l'orientation marché du marketing, la communication ne se privera pas de rappeler au consommateur qu'il est le principal souci du producteur. On le constate dans des slogans tels que Vous l'avez rêvé, Sony l'a fait ou Votre rythme est le nôtre (Novotel), ou encore Pour vous, nousremuons ciel et terre (Lyonnaise des Eaux).

Vers le marketing relationnel ou marketing client. Les années 90 voient une transformation radicale du marketing. L’intensification de la concurrence, l’émergence d’un nouveau consommateur plus rationnel, mieux informé, moins fidèle aux marques, plus soucieux d’environnement et plus individualiste, ainsi que l’explosion des technologies de l’information ont permis aux entreprises de mieux recueillir, maîtriser et exploiter l’information client, au client d’être informé plus vite et mieux.

La combinaison de ces facteurs concourt à l’installation d’un marketing client à côté d’un marketing produit. Dans un contexte où la conquête de nouvelles parts de marché devient de plus en plus incertaine, face à des clients qui peuvent passer à la concurrence du jour au lendemain, face au renouvellement de l’offre de plus en plus rapide, c’est certainement la rétention des clients qui constitue la préoccupation majeure des entreprises. Dans cette perspective, l’objectif des vendeurs n’est plus seulement de conquérir les clients, mais de les fidéliser.

De ce fait, les années 2000 voient l’émergence du marketing One to one : une offre spécifique pour chaque client. Ce qui compte c’est la personnalisation ; elle nécessite la connaissance de plus en plus fine des comportements et des profils des clients. Elle est rendue possible par la performance des bases de données qui constituent désormais le véritable coffre-fort de l’entreprise: la maîtrise des informations clients devient le facteur essentiel de la performance commerciale de l’entreprise.

Le développement des technologies, et plus particulièrement des centres d’appel et d’Internet, pousse la personnalisation encore plus loin: l’écoute des clients, la réactivité des entreprises face à leurs attentes peut se faire désormais en temps réel.

Véritable partenaire de l’entreprise, le client prend un pouvoir de plus en plus important dans la relation ; on parle désormais de marketing relationnel ou marketing client.

Комментарии





Рекомендуемые страницы:

Воспользуйтесь поиском по сайту:



©2015- 2021 megalektsii.ru Все материалы представленные на сайте исключительно с целью ознакомления читателями и не преследуют коммерческих целей или нарушение авторских прав.