Главная | Обратная связь | Поможем написать вашу работу!
МегаЛекции

Organigramme : Structure par fonctions




___________________

í ê î

____________ _______________ ______________

ê ê ê _______________ _______________ ______________

 

Fonction personnel Fonction production Fonction commerciale

 

7. а) Прочитайте текст и кратко изложите его содержание на русском языке:

L'évolution de la structure et de l'organisation de l'entreprise

Une entreprise est une entité vivante : elle aborde de nouveaux marchés, procède au renouvellement de ses produits, accueille de nouveaux membres du personnel et en voit partir d'autres... La façon dont sa structure a été conçue lui donne une capacité plus ou moins grande pour s'adapter aux évolutions de son environnement et pour assurer sa croissance.

Les facteurs explicatifs de l’évolulion des structures

• La taille

La petite entreprise commence avec une structure personnalisée. Le groupe d'individus est alors suffisamment réduit pour que les liaisons nécessaires s'établissent directement avec efficacité. Puis, l'entreprise grandit, et le directeur ne peut plus assurer l'intégralité du travail de coordination, il embauche un responsable des ventes et un directeur de fabrication, une structure fonctionnelle centralisée naît alors. L’entreprise franchit un troisième stade et voit ses activités se diversifier ; une certaine autonomie doit être laissée aux diverses branches, c'est une structure divisionnelle(1). Enfin, l'entreprise met en place une structure matricielle(2) pour retrouver à la fois la flexibilité et la spécialisation.

• La technologie

Le mérite de la découverte d'une relation entre la nature de la production de l'entreprise et la structure revient à Joan Woodward. Celle-ci est parvenue à trois classes de technologie : la production à l'unité, la production de masse et la production continue. A ces trois catégories, qui correspondent a des niveaux croissants de complexité technique, sont associées des structures bien distinctes. Par exemple, la proportion entre le personnel administratif et le personnel de production croît avec la complexité. II en est de même pour le nombre de collaborateurs du directeur général. En revanche, le nombre de subordonnés pour les cadres moyens décroît lorsque la complexité augmente.

• L'environnement

II est vrai que l'environnement (facilité ou difficulté de prévisions, nombre de concurrents, technologie fixe ou changeante, marché stable ou turbulent, etc.) influence fortement tous les domaines de l'entreprise. Les économistes ont découvert que plus l'environnement est stable, plus la structure est formalisée, alors que les entreprises évoluant dans un univers dynamique ont tendance à adopter des structures plus souples.

(1) – дивизиональная структура

(2) – матричная структура

б) С помощью конкретных примеров прокомментируйте на французском языке следующее утверждение :

« II est vrai que l'environnement influence fortement tous les domaines de l'entreprise ».

8. а) Подготовьте устный перевод текста:

Invention, innovation, progrès technique

Inventer, c'est découvrir un principe, imaginer une idée nouvelle. Innover, c'est traduire cette invention dans les faits : en tirer de nouveaux produits ou services proposés au public, l'appliquer à des procédés de production ... L'invention est le fait du chercheur ; l'innovation est le fait de l'entrepreneur : c'est lui qui prend le risque de la mise en œuvre, réunit les moyens nécessaires.

L'innovation est un facteur-clé de la compétitivité des entreprises : elle permet tantôt de se différencier en renouvelant l'offre de produits ou services, tantôt d'améliorer la rentabilité en abaissant les coûts de production. Elle suppose la mobilisation de compétences multiples : en termes d'organisation, pour favoriser la créativité individuelle, la gestion collective des connaissances et le travail en équipe ; en termes de stratégie et de marketing, pour identifier correctement les opportunités de marché et la capacité de l'entreprise à se transformer pour les saisir ; en termes de finances, car l'innovation, généralement risquée et parfois coûteuse, suppose souvent un financement ad hoc (1); en termes commerciaux, pour savoir vendre une offre nouvelle à un public non habitué ; en termes juridiques et techniques pour savoir développer des technologies nouvelles et défendre la propriété intellectuelle sur les innovations réalisées ...

L'innovation technologique n'est pas réservée à l'industrie. Elle est aussi très présente dans le secteur des services. Dans tous les cas, les enquêtes réalisées montrent que, en France du moins, les principaux obstacles à l'innovation ne sont pas essentiellement de nature technologique ; ils tiennent plutôt aux enjeux économiques et financiers (risque économique lié à l'innovation et difficulté à trouver des financements appropriés) ou aux questions d'organisation (manque de personnel qualifié, manque de flexibilité des organisations). C'est ce qui explique l'importance attachée par les entreprises d'une part au développement de nouveaux instruments de financement (capital risque (2)), d'autre part à l'assouplissement des réglementations freinant l'adaptation des structures (droit du travail notamment).

En se diffusant, l'innovation devient progrès technique. Dans le vocabulaire des économistes, le progrès technique peut ainsi se définir comme l'effet économique de la mise en oeuvre des innovations. Il constitue un facteur majeur de la croissance.

(1) – для этой цели

(2) – венчурный капитал

б) Ответьте на вопросы:

1)Quelle différence faites-vous entre l'invention et l'innovation ?

2)Pourquoi l'innovation est-elle considérée comme un facteur-clé de la compétitivité des entreprises ?

3)Qu'est-ce qui peut faire obstacle à l'innovation ?

9. а) Прочитайте текст и найдите в нем французские эквиваленты следующих выражений:

соответствовать ожиданиям рынка, опередить конкурентов, выпуск инновационных товаров, с наимень-шими издержками, разработать товар, планировать объемы производства, инвестировать в рекламу

б) Подготовьте устный перевод текста:

Innover, c'est gagner

En fait, les entreprises préfèrent copier les pionniers : moins cher, moins risqué

L'innovation est généralement considérée comme un levier de réussite : pour répondre aux attentes des marchés en évolution rapide, pour devancer les concurrents ou pour stimuler la demande. Pourtant, innover, ce n'est pas gagner à coup sûr. Au contraire; on estime à plus de 40 % le taux d'échec des produits innovants dans l'année qui suit leur lancement. Et même lorsque l'innovation s'impose sur le marché, l'entreprise qui l'a créée peut être dépassée par un concurrent plus puissant. Netscape a ainsi été dépassé par Microsoft Explorer, la Laiterie Saint-Hubert, inventeur en France du yaourt au bifidus, par Danone avec Bio, Sega et Nintendo par Sony. Seulement 10 % des leaders sur leur marché ont été les premiers à lancer l'innovation. Au point que certaines firmes préfèrent laisser leurs concurrents innover pour les copier ensuite à moindres frais. Elles peuvent ainsi limiter les risques d'échec commercial (en ne copiant que les succès) ; concevoir des produits améliorés (en s'appuyant sur des études de comportement des clients réels); prévoir les vo­lumes à fabriquer (à partir des volumes déjà vendus); et investir moins en publicité (les pionniers ont popularisé le produit).

Pourquoi alors associer si souvent l'innovation à la réussite ? Nous touchons ici à l'idée de progrès. Si toutes les entreprises attendaient que leurs concurrents innovent, le bien-être des consommateurs ne s'en trou­verait-il pas pénalisé ? Sans oublier l'influence sur le management d'une culture américaine marquée par les pionniers. Et pourtant, le problème du pionnier, c'est qu'il se fait souvent scalper par les Indiens.

в) Ответьте на вопросы :

1) Partagez-vous l’idée de l’auteur qui affirme que “innover, ce n’est pas gagner à coup sûr”? Argumentez votre point de vue.

2) Comment pouvez-vous commenter la dernière phrase du texte ?

10. а) Прочитайте текст и найдите в нем французские эквиваленты следующих терминологических выражений:

снижение рыночной доли, сократить персонал, продать активы, предупреждение об ухудшении результатов деятельности, понести убытки, увеличить операционную рентабельность выручки

б) Подготовьте устный перевод текста:

Sony paie au prix fort ses erreurs stratégiques

Sony, la plus cosmopolite des entreprises japonaises, traverse l'une des pires périodes de son histoire. Son nouveau président, sir Howard Stringer, un Améri­cain d'origine galloise(1), le pre­mier étranger à diriger la société depuis sa création après la guerre, a dressé hier un dia­gnostic sans appel. « Sony n'est plus l'unique alternative sur le marché. Nous devons être conti­nuellement compétitifs et agres­sifs. Nous devons être comme les Russes défendant Moscou face à Napoléon et nous battre comme les guerriers de Sony que nous sommes. »

Comme dans toutes les entre­prises confrontées à des pertes de parts de marché, la direction du groupe a décidé de tailler dans les effectifs. Au total, 10 000 emplois vont être suppri­més, dont 4 000 au Japon, sur un total de 151 000 personnes. Sony va vendre et/ou fermer 11 de ses 65 usines. Aucune préci­sion n'a été donnée sur les conséquences de ces mesures pour l'Europe et la France où la firme emploie près de 2 500 per­sonnes. Mais l'Hexagone pour­rait être relativement épargné. Les coupes concerneront d'abord la fabrication de téléviseurs, une branche qui a déjà perdu plusieurs milliers d'em­plois ces deux dernières années. Sony va également céder une centaine de millions d'euros d'actifs d'ici à 2008. Conséquence de ces restructurations, le numéro deux mondial de l'électronique grand pu­blic a adressé un avertisse­ment sur ses comptes et annoncé qu'il subirait cette an­née une perte de 73 millions d'euros.

Grâce à ce plan étalé sur trois ans, Howard Stringer espère bien redresser la marge opérationnelle. Comme Carlos Ghosn en son temps chez Nissan, le nouvel homme fort de Sony est d'abord décidé à briser les ta­bous et à lancer une véritable ré­volution culturelle. Objectif : re­donner un nouveau souffle à une entreprise qui n'arrive plus à in­nover sur le métier qui a fait sa réputation : l'électronique grand public. Le groupe va réviser de fond en comble sa manière de travailler. Finie l'époque où l'on voulait tout faire. La priorité consistera à se concentrer sur les produits d'avenir, les jeux vi­déo, la musique et le cinéma.

(1) - уэльский

11. Переведите тексты с листа:

Comment Danone a conquis l'agroalimentaire

Avec un chiffre d'affaires annuel d'un peu plus de 14 milliards d'euros, Danone fait figure de "petite entreprise" face à des géants comme Nestlé. Pourtant, Danone pointe à la première place mondiale dans de nombres de domaines. La stratégie du groupe est axée sur la spécialisation.

Son activité est aujourd'hui répartie autour de trois métiers. Les produits laitiers frais (Danone, Gervais, Taillefine) représentent 48 % de son chiffre d'affaires, les biscuits LU, Heudebert, Britannia, Bagley...) 26 %, et les eaux embouteillées (Evian, Volvic, Salvetat, Dannon, Wahaha...) 23 %. Une partie de la stratégie du groupe repose sur le lancement de produits originaux. Le dernier-né est Actimel, dont les ventes ont progressé de plus de 40 % en trois ans. Le groupe est aujourd'hui présent partout dans le monde. Il réalise 77 % de son chiffre d'affraires à l'étranger et développe dans chaque zone des marques et des produits adaptés aux marchés locaux. Par exemple, en Chine avec les eaux Wahaha et Health, ou Aqua en Indonésie. Ce développement permet au groupe d’afficher une croissance élevée dans une conjoncture défavorable.

Mais, comme toute croissance, celle de Danone ne s’est pas faite sans problèmes. Ainsi,Danone a dû confier à Coca-Cola le marketing et la distribution d'Evian sur la zone Amérique du Nord parce que le groupe n’avait pas réussi à s'imposer seul face aux deux géants Coca et Pepsi. Cet accord doit permettre au français d'afficher une croissance comprise entre 5 % et 10 % pour sa marque phare. Cette solution ne règle d'ailleurs qu'une partie du casse-tête de la distribution d’eau embouteillée dans cette zone, puisque Danone doit aussi veiller au développement de ses marques produites localement, Danonn water et Sparkletts.

L'expansion internationale du groupe français

Créé en 1975, Pernod Ricard s’est hissé en trente ans dans le trio de tête des grands mondiaux des vins et spiritueux, en réalisant plus d’une dizaine d’acquisitions. A peine né de la fusion de deux sociétés françaises de boissons anisées, Pernod et Ricard, le groupe prend le contrôle de l’écossais Campbell Distillers, spécialiste de scotch whiskies. Ce sera le début d’une longue série de rachats.

A la tête de l’entreprise depuis 1978, Patrick Ricard, s’est en effet efforcé d’élargir le portefeuille de produits du groupe et d’accélérer son expansion internationale en s’emparant de marques prestigieuses. En 1993, il prend le risque de s’allier avec les producteurs du rhum Havana club à Cuba, et crée une société d’économie mixte dans ce pays.

Fin 2000, il entreprend son plus grand défi. Il se porte acquéreur, avec le britannique Diageo, des vins et spiritueux du canadien Seagram mis en vente par Vivendi Universal pour un total de 8,15 milliards de dollars. Beaucoup d’experts jouaient les Cassandre. Mais l’opération a permis à Pernod Ricard de se hisser de la cinquième à la troisième place mondiale, de doubler sa part de marché et de devenir propriétaire du scotch Chivas Regal et encore du cognac Martell. Employant plus de 12 200 personnes dans le monde, le groupe français réalise désormais plus de 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et sa capitalisation boursière frôle les 8 milliards d’euros.

12. Переведите текст письменно:





Рекомендуемые страницы:

Воспользуйтесь поиском по сайту:



©2015- 2021 megalektsii.ru Все материалы представленные на сайте исключительно с целью ознакомления читателями и не преследуют коммерческих целей или нарушение авторских прав.